Cancel Preloader

LE NUMERIQUE AU COEUR DE LA 15EME CONFERENCE DU CLUB DIPLOMATIQUE DE LOME

La fracture numérique, une innovation du franco-togolais Victor AGBEGNENOU, axée sur l’éducation avec une connectivité à haut débit, et à moindre coup, c’est ce qui était au cœur des échanges à la 15e conférence du club diplomatique togolais, ce mardi 19 janvier 2021 à Lomé.

RETICE-RENAC, c’est le nom de cet outil qui vient révolutionner le monde de l’éducation à travers le numérique. Un outil d’échange avec les élèves, une solution de classe à distance et en présentielle, cela est désormais possible. L’on parle du télé-enseignement. Le sujet s’est invité dans le débat, à la première rencontre du club diplomatique de Lomé. L’innovation facilite les interactions entre les acteurs de l’éducation.

L’auteur Victor AGBEGNENOU, en précise les contenus « c’est une technologie d’infrastructure d’abord, qui permet d’apporter la possibilité de la connectivité partout et pour tous. Avec cette technologie, de chez soi, on peut continuer par suivre son cours »

Le numérique à l’école, une solution jugée formidable. Elle va être expérimentée au Togo, à l’ESAG NDE. Le Professeur Dodzi KOKOROKO, président de l’université de Lomé, n’a pas caché son émerveillement et son admiration pour le projet. « L’université de Lomé, n’a pas à rougir devant les avancées numériques, parce que notre slogan est toujours d’actualité, la route du développement passe par la route du numérique. A travers la solution que vous nous proposez, vous nous sortez de notre apartheid éducatif », a-t-il laissé entendre.

Le Togo aura à y gagner, puisque c’est le fruit de sa diaspora. « Son expérience, son innovation dans le domaine numérique est pour nous, une source d’inspiration », s’est exprimé le Professeur Robert DUSSEY, ministre en charge des affaires étrangères.

Le scientifique franco-togolais Victor AGBEGNENOU, a déjà expérimenté son innovation en France, au Sénégal, et au Nigéria.

Ulrich AMEGA

 

A Lire