Cancel Preloader

Les journalistes se forment sur la problématique du climat des affaires

L’amélioration du climat des affaires contribue à la croissance économique, à la lutte contre la pauvreté, la création d’emplois, la promotion des investissements et à l’augmentation des revenus de l’Etat. Le gouvernement togolais s’y attèle à travers la mise en œuvre de la Cellule Climat des Affaires (CCA). Et pour atteindre la mission assignée à ce département, les acteurs des médias se forment et s’informent sur la problématique, le concept et les réformes réalisés par le gouvernement en la matière. Ce premier jour de la formation est porté sur « le transfert de propriété ». C’est un indicateur important dans l’amélioration du climat des affaires. A cet effet, pour créer un environnement dans lequel il sera plus facile aux opérateurs de s’épanouir dans leurs activités, des réformes urgentes ont été entreprises ces trois dernières années par la Direction des Affaires Domaniales et cadastrales (DADC). Il s’agit de la réduction des droits d’enregistrement de 5% à 2%, de la numérisation des titres fonciers, la réduction du délai de délivrance des états descriptifs ainsi que la réduction du délai de mutation totale. Depuis novembre 2017, le gouvernement a rendu effectives un certain nombre de réformes dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires confortées par la loi de finance gestion 2018 qui a introduit de nouvelles actions en faveurs des promoteurs d’entreprises.

Cet atelier  qui prendra fin les 23 féviers 2018 sera consacré aux indicateurs suivants entre autres : le transfert de propriété qui a fait l’objet d’échange ce 21 février 2018, la création d’entreprise, l’obtention de permis de construire, l’accès à l’électricité, exécution de contrat et le commerce transfrontalier.

Samuel DEGBE

A Lire