« MAXICOURS », UNE PLATE FORME DIGITALE D’ETUDE RENDU PUBLIC

4826

La Compagnie d’Etude et de Réalisation en Gestion Informatique (CERGI), a rendu public le jeudi 8 décembre à Lomé, « Maxicours », une plateforme digitale qui vient appuyer les élèves dans l’apprentissage et la révision de leurs cours.

Cet outil didactique dit « la solution » est élaboré avec la contribution de plus de 500 professionnels de l’éducation. Il est constitué de 20000 fiches de cours, 100.000 exercices et de 4000 vidéos et illustrations. Elle permettra aux apprenants de la maternelle en terminale de retrouver toutes les matières conformément au programme de l’Education nationale française.

Selon le directeur général adjoint de la CERGI, Franck-Alex Thalmas, « Maxicours » participe comme tous les autres solutions d’accompagnement sur le marché, au renforcement de l’éducation traditionnelle des élèves, en vue de les orienter vers la réussite, mais avec sa spécificité. Il s’agit notamment de la mobilité et de la disponibilité de son service (digital) ; de l’exhaustivité des contenus et de ses services, ainsi que de la personnalisation des cours.
« Il constitue donc une solution d’appuis et non un outil destiné à substituer à l’enseignement classique. Les programmes des pays africains sont inspirés de ceux français en l’occurrence les sciences, à part en général l’histoire et la géographie qui sont des cours à tradition locales », a-t-il expliqué pour dissiper l’inquiétude sur la conception de la plateforme sur des programmes français.

M. Thalmas, a indiqué que « Maxicours » dispose des choix d’activités diversifiées ; des offres pour les parents, dans le but de leur permettre de suivre leurs enfants à distance ; des offres pour les enfants, pour les amener à réviser leur cours, avoir des opportunités directs d’éclaircissement avec des enseignants en ligne et de s’auto-évaluer.
« Pour accéder à la plateforme, l’élève doit s’abonner ou se faire ouvrir un compte par ses parents et s’y connecter en fonction de son niveau », a-t-il précisé.

Pour le DG adjoint de la CERGI, « Maxicours » est conçu pour que les enfants, malgré tous les aspects distractifs qui font leur quotidien aujourd’hui, puisse rester dans l’apprentissage, et maximiser dans leur cursus scolaire.

CERGI est une entreprise africaine orientée spécifiquement vers l’informatique qui, au-delà de la solution éducative mis en avant, nourrit l’ambition de faire en sorte que les technologies soient accessibles à tous les niveaux et aux jeunes gens sur le continent africain.

La cérémonie s’est déroulée en présence des enseignants, des parents d’élèves et des élèves des écoles pilotes de cette plateforme, entre autres l’Ecole Alpha; l’Ecole internationale Arc-en-ciel; la Madone et le Lycée français.

ATOP/AR/KYA