Cancel Preloader

« Rêve brisé », un ouvrage de Valérie Améyo AYIVI, qui relate les épreuves familiales.

L’univers du livre togolais s’est agrandi. « Rêve brisé » qui vient enrichir la littérature togolaise a été mis sur le marché. C’est au cours d’une conférence de presse de présentation qui s’est déroulée ce samedi 20 mars à Lomé.

La trame de cette œuvre autobiographique écrit par un néophyte en écriture, une mère au foyer, Améyo Valérie Ayivi, tourne autour d’un enchaînement de « rêve brisé ».  Il s’agit des épreuves familiales dont l’épicentre est la maladie de Kokou, le frère ainé de l’auteure, parti en Europe pour des études et à qui une leucémie, le cancer du sang, a été détectée. Sa sœur, l’auteure, partie à sa rescousse pour lui offrir sa moelle osseuse n’a pas pu lui racheter la vie. De cette disparition brutale, c’est aussi un autre rêve de toute une famille, celui de voir l’ainé tendre la main aux autres enfants de la fratrie qui est ainsi brisé. Au cœur de cette histoire une adolescente de 13 ans, Améyo Valérie Ayivi, qui a voulu la partager rétrospectivement avec ses lecteurs dans une sorte de « thérapie », de « guérison » pour que d’autres apprennent de son histoire familiale.

« Je n’écris pas ce livre pour devenir célèbre ou populaire mais pour passer un message, pour une partie de guérison pour que d’autres personnes puissent s’en inspirer », confie Améyo Valerie Ayivi.

Cette œuvre autobiographie, préfacée par l’auteure elle-même, parue aux éditions Awoudy, est écrit avec des mots simples mais avec beaucoup de volonté et du cœur.

Ulrich AMEGA

 

A Lire