Cancel Preloader

SESSION PEDAGOGIQUE/ENSEIGNEMENT PRIVE DU SUPERIEUR

Ce lundi 23 octobre 2020, a été lancé à Lomé, un séminaire de formation d’une semaine, à l’endroit des enseignants et responsables des établissements privés de l’enseignement supérieur. Une démarche du gouvernement qui vise à outiller ces enseignements pour un enseignement de qualité dans les écoles privées, à quelques jours de la rentrée scolaire.

Dernière étape avant le démarrage des cours dans les établissements d’enseignement supérieur privé au Togo. Ce séminaire pédagogique a réuni aussi bien des responsables d’établissement que des enseignants. Une semaine durant, ils vont être formés sur les techniques et méthodes pédagogiques.

« Nous venons confirmer leur pratique pédagogique, et nous venons leur apprendre à transposer ces pratiques qui se faisaient en présentiel, pour qu’il soit capable d’accompagner l’étudiant qui n’est plus en face face avec son enseignant. On fera donc appel à des exercices, à des leçons granulées, bref à tout un tas de techniques pédagogiques, qui sont aujourd’hui d’actualité », selon Horacio QUADJOVI, formateur.

Cette rencontre pédagogique est une première au niveau de l’enseignement supérieur. Le Conseil des Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur CEPES, adhère à l’innovation.

« Dorénavant nous ferons ces formations des formateurs chaque année pour maitriser en commun ces techniques et ces méthodes d’enseignement pédagogique, au si bien présentiel qu’en ligne. Il est important que les formateurs soient eux même bien formés, pour être en mesure de bien transmettre les connaissances », a laissé entendre Marcel AKAKPO, président du CEPES.

D’après les statistiques, environs 30% des étudiants sont formés par les écoles privées du supérieur. Cette démarche du gouvernement vise à les amener à offrir une formation de qualité aux étudiants.

« Il y a donc nécessité à les renforcer, à les aider à s’améliorer avec un programme que nous allons dérouler en trois temps. Il s’agira d’améliorer les curriculums d’enseignement. Ça va permettre à ce que dans tous les établissements qui enseigne les mêmes choses, qu’on puisse avoir un programme bien élaboré reconnu au niveau des instances régionales et sous régionales comme le CAMES, pour que ces écoles puissent administrer et délivrer les mêmes formations, quand on va d’une école à une autre » a expliqué le ministre de l’enseignement supérieur et de recherche, Majesté Ihou WATEBA

Les bénéficiaires de ce séminaire pédagogique sont appelés à former les autres collègues au Togo. La rentrée académique 2020-2021 au niveau du supérieur est fixé au 1er décembre 2020.

Ulrich AMEGA

 

A Lire